Affaire Mitterrand : L’UMP à nouveau doublée par le FN

  • Par sophie123
  • Le 08/10/2009
  • Commentaires (0)

Affaire Mitterrand : L’UMP à nouveau doublée par le FN

Pour Frédéric Mitterrand "être traîné dans la boue par le Front Nationl est un honneur"... Cette déclaration dépeint parfaitement le personnage...

Pour Frédéric Mitterrand "être traîné dans la boue par le Front National est un honneur". Cette déclaration dépeint parfaitement le personnage, si besoin était...

Selon le site « LesInsdicrets.com», à force de jouer la carte de l’ouverture, Nicolas Sarkozy a perdu son aile droite. Le FN est crédité de 14 % en PACA d’où l’abandon de M. Falco. Toujours selon ce site, Marine le Pen jouit par ailleurs d’une image plus ouverte que celle de son père. Alors outre la poussée des Verts, à cinq mois des élections régionales l’UMP craint de se faire doubler par sa droite. « Si le FN revit, on sera dans une situation plus difficile », reconnaît un ministre important. Une crainte que partage l’Élysée. Nicolas Sarkozy a donc bien l’intention de « revenir aux fondamentaux », en particulier sur la sécurité. « Le Président aimerait que ça bouge un peu plus », estime ce ministre, soulignant « les difficultés » de Brice Hortefeux place Beauvau.

Par ailleurs, sur « l’affaire Mitterrand » le PS tente de « ratrapper le coup » en envoyant Benoît Hamon, le porte parole socialiste, parler aux journalistes. Interrogé sur la pétition lancée par le Front national pour exiger la démission du ministre, M. Hamon a déploré que cette affaire « donne des arguments » au parti de Jean-Marie Le Pen. « Cela fait le lit du Front national. On lui donne des arguments qu’il exploite à sa manière habituelle, avec surenchère ».

Mais, a-t-il souligné, « l’affaire existe ». « Le FN, je sais ce que vaut ce parti, mais comme porte-parole du PS, je suis choqué par les propos du ministre, violemment choqué », a-t-il conclu.

La « gauchosphère » et la « pédosphère » commenceraient donc à réagir à la mission de service public qu’a entamé la « fachosphère »… comme ils disent ?

En effet, c’est à la suite de la pétition lancée par le Front National que l’écoeurant ministre de la cul ture a déclaré à la sortie du conseil des ministres : « Se faire traîner dans la boue par le Front national est un honneur ». C’est donc en une seule phrase, qui ne veut rien dire tellement elle est ridicule venant de sa part, que Frédéric Mitterrand croit s’en sortir les « cuisses propres ». Il a tort, car le FN qui réclame toujours et encore sa démission pour ses écrits sur le tourisme sexuel, a demandé l’intervention de Nicolas Sarkozy pour exiger le départ du ministre, en invoquant le livre-confession  de Mitterrand « La mauvaise vie », publié en 2005, dans lequel ce dernier raconte des épisodes vécus de tourisme sexuel, n’est pas prêt de renoncer. La vice-présidente du FN, Marine Le Pen, a estimé que la présence de Frédéric Mitterrand « pose une tache indélébile sur l’ensemble du gouvernement », lors d’une intervention virulente lundi soir à la télévision, au cours de laquelle elle a lu des extraits de l’ouvrage.

Le FN reproche également au ministre de la Culture son soutien au cinéaste franco-polonais Roman Polanski, arrêté en Suisse, sur mandat américain, pour le viol d’une mineure de 13 ans.

Alors oui, Frédéric Mitterrand le Front National ne va pas lâcher cette affaire car tout ça n’est pas de la boue… Tout ça c’est de la merde !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×