Lonsdale, la marque de vêtements interdite au collège

Lonsdale, la marque de vêtements interdite au collège

Le proviseur devrait essayer d'aller lui apposer un sparadrap à ce -sûrement- facho...

Le proviseur devrait essayer d'apposer un sparadrap sur la poitrine de ce "facho"..

La marque de vêtements Lonsdale a été interdite de port au collège de Rimogne près de Charleville-Mézières, dans les Ardennes. Une dizaine d’élèves, des garçons et filles de classes de 4e et de 3e du collège arboraient depuis la rentrée des vêtements de cette griffe prisée, paraît-il, par les néonazis, relate le quotidien L’Union dans son édition de vendredi.

Et le journal de nous expliquer qu’ « une certaine jeunesse facho, d’Allemagne et des Pays-Bas notamment, a remarqué qu’en masquant les premières et dernières lettres de Lonsdale, NSDA évoque aussitôt le parti National Sozialistiche Deutsche Arbeiter [l'article oublie délibérément le P, pour Parteï, parti en allemand, ndlr] d’Hitler [NSDAP, Parti national-socialiste des travailleurs allemands, ndlr]. La marque bénéficie pour cette raison de l’engouement des skinheads, [ce qui reste encore à prouver, ndlr]. D’où l’embarras du corps enseignant et du personnel encadrant au collège de Rimogne. »

 

Aussitôt, Alain Michnik, le proviseur du collège, a décidé d’interdire le port des vêtements Londsdale à ses élèves. Et pour justifier sa décision il se défend d’interdire une marque, mais parle plutôt de prévenir un « comportement », en faisant d’après lui application de la loi sur les signes distinctifs d’appartenance. Comble du ridicule, qui heureusement ne tue pas, les « contrevenants » se sont vu appliquer des bandes de sparadrap noir sur le sigle incriminé.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site